Phtalates, Bisphénol A, parabènes. C’est quand qu’on va où ?

Publié le
phtalates bisphenol A parabenes il est temps de dire stop lire sur acheterbio

phtalates bisphenol A parabenes il est temps de dire stop lire sur acheterbio

Phtalates, Bisphénol, ces perturbateurs qui nous tuent.

Je me souviens, c’était il y a longtemps. Au moins quatre ou cinq ans, peut-être plus, oui sans doute beaucoup plus. On vous parlait sur AcheterBio du bisphénol A parce qu’on avait entendu dire que cette saleté était hautement dangereuse pour la santé et qu’elle était utilisée pour fabriquer nombre d’objets en plastique, dont… des biberons ! Est-ce que ce monde est sérieux ? Un produit hautement toxique introduit dans un objet destiné aux plus fragiles des créatures humaines, on marche un peu sur la tête, non ? Ce qui avait attiré notre attention, à l’époque, c’est quand on avait vu débouler sur le marché des biberons d’origine allemande estampillé « Bisphenol A frei » (garanti sans Bisphénol A). Certes depuis, en France les choses ont un peu évolué. Le Bisphénol A, qu’on retrouve en masse dans la conception de nombreux objets en plastique mais aussi dans le revêtement des boîtes de conserve, sera globalement interdit en France au 1er janvier 2015.

La nouvelle ministre de l’écologie, Ségolène Royal, semble décidée à mettre en œuvre un plan d’action pour mieux encadrer tous ces pertubateurs endocriniens, comme disent les scientifiques pour désigner ces chimies insidieuses qui nous pourrissent la vie pour mieux faciliter l’industrie agro-alimentaire. Et accessoirement le ministère souhaite « mieux anticiper les risques ». On aimerait vraiment y croire, Madame la ministre. No offense, mais on s’est tellement fait balader, depuis des lustres, qu’on est en droit d’être septiques. On jugera aux actes.

Pour le bisphénol A, on sait qu’il est aussi présent dans les tickets de caisse, dans les reçus bancaires. La France a proposé à l’Europe de substituer le bisphénol par d’autres produits. Pour les phtalates, ils sont présents dans les jouets, je ne vous fais pas un dessin. Quant aux parabènes, ils sont largement utilisés comme conservateur dans les aliments, dans les boissons, les cosmétiques. Un conseil, regardez attentivement l’étiquette de votre crème de jour avant de l’utiliser. Les parabènes sont juste suspectés de contrarier le système reproducteur, voire d’encourager l’obésité.

L’humain ne gagne rien à tenter de s’opposer à la nature. Voilà des années que nous encourageons les voies les plus toxiques, la déforestation, la pollution de la planète, le réchauffement climatique. Le temps est venu d’en prendre conscience, chaque jour. L’écologie devient une absolue nécessité. Acheter bio, encourager le commerce de proximité, c’est déjà un bon début.

• un petit clin d’œil amical à Renaud qui m’a inspiré le titre de cet article.

2 réflexions au sujet de « Phtalates, Bisphénol A, parabènes. C’est quand qu’on va où ? »

  1. Les cosmétiques sans ces produits nocifs sont autant efficaces.

  2. […] dans le plat de bébé. À l’époque, nous dénoncions la présence de bisphénol A dans la fabrication de biberons pour bébés. Finalement, quelques années plus tard, cette saleté de matériau a été (enfin) banni de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *