Le bisphénol A interdit de séjour en France

Publié par

bisphénol a interdit en france sur acheter bio

Bisphénol A désormais indésirable en France.

Nous sommes en 2015, le guide AcheterBio existe depuis près de dix ans et voilà près de dix ans que nous attendions cette décision. Elle vient de tomber et c’est à n’en pas douter une décision hautement politique. Les boîtes de conserve, les canettes de soda, les bouteilles d’eau, les biberons pour bébé ne peuvent plus contenir de bisphénol A, un pertubateur endocrinien qui était utilisé pour fabriquer les matières plastiques, ainsi que les résines à l’intérieur des boîtes métalliques. Et là vous me dites ? Il y avait du bisphénol A dans la fabrication des biberons de bébé ? Eh oui ! C’est même comme ça qu’on a entendu prononcer ce nom de bisphénol A il y a bien des années. Nous avions référencé une boutique sur le guide Acheter Bio et cette boutique, qui vendait des produits bio, commercialisait un biberon en plastique fabriqué en Allemagne. Ce biberon portait la mention « garanti sans Bisphénol A« . On s’était regardé et on s’était demandé : « Bisphénol A ? C’est quoi encore que ce truc ? »

On avait découvert que c’était utilisé pour fabriquer et renforcer les matières plastiques, qu’on en trouvait partout dans les canettes de soda, dans les boîtes de conserve et que c’était une définitive saleté pour la santé, un perturbateur endocrinien capable de causer des anomalies physiologiques altérant la croissance, le développement et, excusez du peu, les fonctions de reproduction. Rien de moins qu’un truc capable à terme, finalement, d’intervenir sur la survie de l’espèce humaine. Et nous, humains, directement concernés donc, on en mettait dans la fabrication des biberons, tant qu’à faire. Partant de là, on n’a eu de cesse d’alerter notre entourage sur les dangers du bisphénol A.

On ne peut donc que saluer ce principe de précaution visant à interdire définitivement une matière susceptible de nous condamner, à terme. On espère seulement que le pouvoir politique aura des convictions aussi radicales et appuyées sur d’autres sujets aussi critiques comme les OGM pour ne citer qu’eux. Mais là, c’est pas gagné. Les lobbys sont puissants et les intérêts économiques et financiers considérables…