Des savons bio écologiques faits main en France par une artisane passionnée

Publié le

La boutique en ligne Savonnerie Buissonnière a une grande qualité. Elle donne envie. Envie de tout essayer, tout. Car ici, la gamme de savons est incroyablement étendue et variée. C’est simple, il y a autant de savons que d’envie de propreté. À la tête de cette incroyable paradis du savon, il y a Nathalie MARTY. Le savon, elle connaît, elle en a vendu pendant des années jusqu’à ce que le démon du savon ne l’envoûte et qu’elle se décide à produire sa propre gamme. Un pari risqué, car fabriquer du savon n’est pas à la portée du premier venu, il faut un véritable savoir faire. Mais lorsqu’on est comme Nathalie native de la Drôme, pays de la lavande et des senteurs du sud, le chemin du savon est tout tracé… Après une initiation aux secrets et à la maîtrise de l’art du savon, puis une formation à l’Université des Senteurs et Saveurs de Forcalquier, Nathalie s’est sentie prête. Prête à se lancer dans un grand bain plein d’eau savonneuse et de délicieuses effluves…

Des savons bio écologiques faits main en France par une artisane passionnée sur acheter bio

Les jolis savons bio de Nathalie

Savonnerie Buissonnière, un joli nom et une marque déposée. Nous avons découvert cette boutique en ligne complètement par hasard et la première chose dont nous avons eu envie, c’est de passer une commande, pour voir. D’ailleurs l’expression pour voir, dans le cas de cette artisane est tout à fait justifiée. Le premier plaisir commence par les yeux. Les savons de Nathalie sont beaux, à tel point qu’on pourrait presque les exposer dans une vitrine, les détourner de leur fonction. Une ficelle de chanvre, une étiquette toute en simplicité et le produit. Le savon. La couleur bien sûr. Ici un gris anthracite, là un rose saumoné, plus loin un jaune ensoleillé. Les produits de la savonnerie buissonnière sont une invitation au voyage. Olivier et lavande fine, patchouli et jojoba. Bergamote et thé d’Aubrac. Il y a un savon pour chaque usage. Des savons pour les soins, pour le shampoing, pour bébé, pour la cuisine…

• Fabrication bio et artisanale

Côté fabrication, l’exigence est à son plus haut niveau. Matières premières bio privilégiant les circuits courts et locaux, technique de fabrication utilisant la saponification à froid, fabrication artisanale. Inutile de préciser que l’huile de palme est bannie, tout comme les parfums de synthèse et autres colorants bleu ciel pour faire couleur locale. Non, ici le respect est partout. Tant dans les savons que dans la gamme de cosmétiques bio. Il ne nous manquait qu’une chose. Sentir et toucher. Ni une ni deux, on a passé une commande, incognito. Quelques jours plus tard, on recevait nos savons avec en prime un petit mot de l’artisane en personne et quelques échantillons. On a immédiatement su qu’on avait déniché la perle rare !

• Une foule d’idées cadeaux !

Oui, des artisanes comme Nathalie, ça existe. Qui font avec passion, élaborent des recettes simples et élégantes, sélectionnent des produits locaux et authentiques. Le résultat ? Une explosion de senteurs, une gamme de produits bio et équitable rare et pour tout dire unique ! On n’a qu’une envie, c’est tout essayer ! Les savons, qui ont un usage dans toute la maison. Il y a aussi un savon de rasage menthe et lait d’avoine et une gamme de cosmétiques bio qui donne singulièrement envie. Et puis comme c’est bientôt Noël qui approche à grands pas, voilà une boutique qui regorge d’idées cadeaux ! Vite, allez découvrir la Savonnerie Buissonière, vous allez tomber sous le charme !

voir la fiche boutique en ligne Savonnerie Buissonière sur Acheter Bio

• la Savonnerie Buissonnière sera présente au Salon Marjolaine du 4 au 12 novembre 2017 au Parc Floral de Paris

Cosmétiques pour bébé, la vérité qui fait désordre

Publié le

L’enfant, le nouveau-né, le bébé, la femme enceinte : dans notre société c’est la base de la vie. Autant dire des concepts sacrés, intouchables. Alors évidemment, quand une O.N.G. (organisation non gouvernementale) comme WECF (Women in Europe for a Common Future) met les pieds dans le plat en balançant les résultats d’une étude explosive comme celle qui est publiée aujourd’hui, ça fait du bruit. Tout y passe, du shampoing aux lingettes en passant par les lotions, aucun produit cosmétique pour bébé n’est épargné. L’association épingle un paquet de produits commercialisés par des marques réputées, qui, au passage prennent un sacré coup à leur image de marque. Est-ce que ça nous étonne ? Pas vraiment. Après le scandale des vêtements de sport, voilà aujourd’hui le rayon cosmétiques pour bébé…
cosmétiques pour bébé sur acheter bio

Substances à risques dans les cosmétiques pour bébé ?

Plus de trois cent produits ont été checkés par l’association indépendante qui est présente dans une cinquantaine de pays. Le rayon cosmétiques pour bébé, commercialisé en pharmacie, parapharmacie, hypermarchés et magasins bio a été passé au crible de l’étude et le résultat fait froid ans le dos. Près de 90% des produits sont composés d’ingrédients qualifiés « à risque élevé », selon les critères européens et français, notamment de l’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament). Entre les lingettes qui contiennent un allergène par contact, certains ingrédients pouvant présenter des risques d’allergies sévères (dans certains parfums), le présence de conservateurs comme le phénoxyéthanol souvent montré du doigt par l’ANSM car il peut provoquer des crise d’urticaire ou de l’eczéma, sans même évoquer les risques cancérigènes, de fertilité…

C’est quand même assez ironique, non ? Une lingette destinée à la toilette de bébé qui contient un allergène salement toxique comme le méthylisothiazolinone, on pourrait presque en sourire mais là, franchement, non, on a aucune envie de rire. Mais ce n’est pas nouveau ! En 2013 UFC Que choisir avait publié une enquête sur le sujet. Cette enquête avait révélé, déjà à l’époque, que 94% des produits testés étaient potentiellement dangereux pour les nouveaux-nés. La vigilence est plus que jamais recommandée, sur les produits que nous consommons. Sur tous les produits, à toutes les étapes de nos vies.

Alors ? Des produits propres, ça existe ? Oui, ça existe et comme par hasard, c’est souvent dans les magasins bio, qui défendent une certaine éthique, qu’on les trouve. Un exemple, avec les lingettes Natracare commercialisées par Monde Bio, produit sain et propre par excellence, un produit certifié, ne contenant aucune substance chimique, aucun additif. Il en existe d’autres, des lingettes parfaitement naturelles ! Celles de Lulu nature en chanvre et coton bio ou Douce nature en coton bio, toujours chez Monde Bio. On ne le répètera jamais assez. Le bio est à portée de main et il ne coûte pas beaucoup plus cher que d’autres produits lambda du marché.

• illustration : publicité vintage pour le savon Cadum

Le bisphénol A interdit de séjour en France

Publié le

bisphénol a interdit en france sur acheter bio

Bisphénol A désormais indésirable en France.

Nous sommes en 2015, le guide AcheterBio existe depuis près de dix ans et voilà près de dix ans que nous attendions cette décision. Elle vient de tomber et c’est à n’en pas douter une décision hautement politique. Les boîtes de conserve, les canettes de soda, les bouteilles d’eau, les biberons pour bébé ne peuvent plus contenir de bisphénol A, un pertubateur endocrinien qui était utilisé pour fabriquer les matières plastiques, ainsi que les résines à l’intérieur des boîtes métalliques. Et là vous me dites ? Il y avait du bisphénol A dans la fabrication des biberons de bébé ? Eh oui ! C’est même comme ça qu’on a entendu prononcer ce nom de bisphénol A il y a bien des années. Nous avions référencé une boutique sur le guide Acheter Bio et cette boutique, qui vendait des produits bio, commercialisait un biberon en plastique fabriqué en Allemagne. Ce biberon portait la mention « garanti sans Bisphénol A« . On s’était regardé et on s’était demandé : « Bisphénol A ? C’est quoi encore que ce truc ? »

On avait découvert que c’était utilisé pour fabriquer et renforcer les matières plastiques, qu’on en trouvait partout dans les canettes de soda, dans les boîtes de conserve et que c’était une définitive saleté pour la santé, un perturbateur endocrinien capable de causer des anomalies physiologiques altérant la croissance, le développement et, excusez du peu, les fonctions de reproduction. Rien de moins qu’un truc capable à terme, finalement, d’intervenir sur la survie de l’espèce humaine. Et nous, humains, directement concernés donc, on en mettait dans la fabrication des biberons, tant qu’à faire. Partant de là, on n’a eu de cesse d’alerter notre entourage sur les dangers du bisphénol A.

On ne peut donc que saluer ce principe de précaution visant à interdire définitivement une matière susceptible de nous condamner, à terme. On espère seulement que le pouvoir politique aura des convictions aussi radicales et appuyées sur d’autres sujets aussi critiques comme les OGM pour ne citer qu’eux. Mais là, c’est pas gagné. Les lobbys sont puissants et les intérêts économiques et financiers considérables…

Argousier. Le plein de vitamines avant l’été !

Publié le

argousier le plein de vitamines acheterbio

Argousier. Une mine de vitamines

Le nom savant de cette plante est assez barbare, comme tous les noms latins ou grecs. Hippophae ramnoïdes. Du grec hippos qui signifie « cheval » et phaôs/phein « reluire ». Quel rapport entre un cheval et une plante, me direz-vous ? C’est assez simple. Dans les Alpes où poussent les argousiers à l’état naturel, on avait constaté que les chevaux raffolaient de cette petite baie sauvage et orangée. Le cheval, ce noble animal au tempérament souvent fougueux et stressé, semblait s’apaiser après avoir croqué les baies d’argousier, mieux encore, les chevaux qui consommaient régulièrement de l’argousier avaient une crinière reluisante. Ce qu’on ignorait à l’époque c’est que ce petit fruit produit l’air de rien de la vitamine E comme s’il en pleuvait. Pour 100 grammes d’argousier, on compte jusqu’à 100 milligrammes de vitamine E et ce n’est pas tout. Si l’argousier est aussi une mine de vitamine C, on y trouve aussi de la vitamine A, F, P, des omégas 3. Une variété de plants d’argousier, baptisé Argalp 700 est champion toutes catégories en matière de vitamine C avec 700mg pour 100g. Citron, kiwi et consorts peuvent aller se rhabiller !

Du jus aux cosmétiques, l’argousier est bon pour vous.
Le jus d’argousier se consomme de préférence le matin, au petit déjeuner. Son goût est très prononcé, on aime ou on aime pas, mais c’est rarement entre les deux. Une cuillère à soupe mélangée à un verre d’eau, c’est l’idéal. À raison d’une dose tous les matins, vous allez sentir l’effet rapidement. L’huile d’argousier est également utilisée en pharmacologie depuis l’antiquité, ses vertus étant connues pour cicatriser et réhydrater la peau et les muqueuses. L’argousier est aussi très répandu dans la médecine chinoise et tibétaine.

Un argousier dans mon jardin ?
Si vous souhaitez cultiver votre propre argousier sachez que c’est tout à fait possible à une condition. Comme le kiwi, l’argousier nécessite de planter un arbre mâle et un arbre femelle, sachant qu’un sujet mâle peut, naturellement, fertiliser plusieurs plants femelles. Le plant mâle peut monter au delà de 5 mètres de haut. La taille est possible mais gare aux épines ! Les baies cueillies dans l’arbre et immédiatement consommées ont une saveur assez exceptionnelle.

Où acheter de l’argousier ?
Les jus, plants et produits dérivés chez Natvit, le spécialiste français de l’argousier bio. Une gamme complète de cosmétiques bio à base d’argousier à découvrir chez Monde Bio.

Achetez bio, achetez bio, qu’ils disaient ! Oui mais à quel prix ?

Publié le

achetez bio mais soyez attentifs sur les prix

Achetez bio… Mais soyez vigilants !

49% des français consomment des légumes bio au moins trois jours par mois. C’est le genre de statistiques complètement stupides qu’on nous sert régulièrement dans la presse. Sans être mesquin, on pourrait imaginer que ça signifie que les français mangent des légumes gavés de pesticides le reste du temps. Je plaisante mais finalement on n’en n’est pas loin. Moi par exemple, si je pouvais, je mangerai bio tout le temps. Ce n’est pas le cas, même si avec quelques astuces, on peut se débrouiller et s’assurer une alimentation plus saine. Ce qui m’amène à prendre la plume ce matin, c’est que j’ai constaté récemment que le prix d’un produit de cosmétiques bio que j’achète régulièrement me semblait avoir flambé. C’est un peu le problème des cosmétiques bio, quand on les a essayé on n’a pas vraiment envie d’en changer. Mon flacon d’émulsion après-rasage au tamanu et papaye Bio for men étant désespérément vide, j’ai foncé sur mon Mac pour renouveler mon stock et là, surprise !

D’abord j’ai constaté que le contenant avait changé. On était passé d’un flacon de 125ml à un flacon de 50ml. Bigre ! La contenance divisée par 2,5 ça ne me disait rien de bon. Bio d’accord, mais quand même, il faudrait voir à ne pas prendre les consommateurs de bio que nous sommes pour des lapins de six semaines. J’ai regardé le prix de mon émulsion, 14,30€ et encore ! Un prix affiché par Monde Bio qui est en général l’un des mieux placés sur le marché français. J’ai retrouvé dans mes emails le plus récent bon de commande, émulsion Bio for men 125ml à… 19,80€. Le calcul a été vite fait. Le prix de vente de mon produit a quasiment été multiplié par 2. Ni une, ni deux, la rédaction d’AcheterBio a envoyé un email au fabricant pour avoir une explication. Didier PHALIP, gérant du Comptoir Provencal des Argiles, qui conçoit et réalise les produits Bio for men nous a très rapidement et très cordialement répondu, justifiant cet écart de prix par « une hausse importante des matières premières » ainsi que « la non-disponibilité de certains emballages » dont le flacon 125ml, lui préférant un volume standard. Dont acte. Mais nous, consommateurs bio, le seul point qui nous intéresse c’est la mention de prix sur l’étiquette et un prix multiplié par deux, c’est un peu fort de café (même de café bio). L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais c’est mal nous connaître. On a donc contacté Monde Bio qui s’est déclaré surpris par notre découverte avant d’ajouter : « Ici à Monde Bio, nous gérons 7000 produits en catalogue disponible, c’est vrai qu’on ne peut pas tout voir ! » C’est clair. La morale de l’histoire c’est que, nous qui nous revendiquons consomacteurs, nous qui avons refusé de consommer n’importe quoi depuis des années, nous nous devons aussi d’être vigilants et de ne pas nous faire fourguer n’importe quoi – et surtout à n’importe quel prix – simplement parce que le produit est estampillé bio.

Comme toujours l’histoire se termine bien. Ce matin, un lapin (et pas un lapin de six semaines) nous a apporté une bonne nouvelle. Pour la fête des pères nos amis de Monde Bio font une opération sur les produits de cosmétiques bio pour hommes (et pas seulement les produits Bio for men), avec une remise de 20%. Affichée à 11,40€ mon émulsion après-rasage tamanu-papaye Bio for men est nettement plus abordable. Et comme une bonne surprise ne vient jamais seule, Monde Bio propose des frais de port réduits à 1€ avec le code PAPABIO ! Faites VITE. Cette offre spéciale fête des Pères est très limitée dans le temps !

voir les produits Bio for men chez Monde Bio