Réduire la facture d’électricité en faisant du vélo, c’est possible !

Publié par

Comme de très nombreux français, j’ai un problème de surpoids. Il y a quelques années, il a fallu que je me rende à l’évidence. Le poids que ma balance affichait indiquait que mon IMC (indice de masse corporelle) dépassait le seuil du surpoids pour flirter dangereusement avec l’obésité. Même modérée, quand on vous annonce que vous êtes classé dans les personnes obèses, ça fait un choc. Seul parade, le sport. Le sport et le rééquilibrage alimentaire, pour reprendre les termes de mon toubib. Manger moins, manger bio, se dépenser plus. C’est ce que j’ai fait. J’ai investi dans un vélo d’appartement et j’ai commencé à pédaler. Cardio training, 45 minutes par jour. J’ai perdu 15 kilos. En lisant un article consacré à Manoj Bhargava, j’ignorais que j’aurais pu aussi faire pendant tout ce temps de substantielles économies sur ma facture d’électricité, tout en perdant du poids…
reduire sa facture d'electricite en pedalant

Du sport pour diminuer sa facture d’électricité

Pédaler pour produire de l’électricité

Manoj Bhargava est un citoyen américain d’origine indienne. C’est un milliardaire qui a fait fortune dans les boissons énergisantes, son pactole est estimé à 4 milliards de dollars. Assez de billets verts pour prendre le temps de réfléchir sereinement, donc. Comme toutes les bonnes idées, l’idée de Manoj est toute simple. Pédaler, ça produit du courant électrique. Récupérer cette énergie n’est pas très compliqué en soi, la stocker et la redistribuer à la demande non plus d’ailleurs. Ainsi est né « Free electric » un vélo qui permet de récupérer et de stocker le courant électrique produit par le pédalage. Ça vous fait sourire ? J’avoue que moi aussi j’ai souri, mais…

Une heure de vélo, 24 heures d’électricité

Une heure de pédalage sur le vélo « free electric » permettrait, selon son inventeur, de générer 24 heures d’électricité pour alimenter toute une maison. Oui, vous avez bien lu. Une autonomie de 24 heures pour une maison entière. Et donc une réduction de la facture d’électricité ! Alors évidemment, pour nous, occidentaux, qui n’avons qu’à appuyer sur un bouton pour allumer une ampoule, l’idée peut sembler saugrenue. Mais il y a sur terre trois milliards de gens qui n’ont pas l’électricité ! Le concept développé par Manoj est donc plein de promesse d’avenir.

Produire de l’électricité, partout

D’un côté on réduit la facture d’électricité. De l’autre on apporte de l’électricité dans des régions où elle manque cruellement. Et comme le souligne Manoj Bhargava, l’électricité est un facteur de développement économique d’envergure. Enfin, et ce n’est pas le moindre avantage de cette solution, l’impact environnemental est nul. Créer sa propre énergie. Et si c’était ça, l’avenir ?

voir le site Billions in change