WhyNote. Passez au zéro déchet au bureau !

Publié le

On ne se rend pas forcément compte des aspects de notre vie où l’on pourrait gaspiller moins. En tant que journaliste, j’ai toujours utilisé des carnets que j’achetais en masse parce qu’ils étaient jolis, utiles, voire les deux. Et je n’ai jamais particulièrement pensé que j’utilisais du papier pour prendre des notes que je ne relirai pas une fois que je les aurai tapées sur mon ordinateur. Depuis plusieurs années, je n’utilise plus de sacs en plastique, j’ai adopté les sacs à vrac, lingettes lavables et j’ai essayé d’intégrer à mon quotidien ces petites habitudes qui réduisent mes déchets. Mais les carnets ? Ça ne m’avait jamais traversé l’esprit ! Un jour, sur Instagram, j’ai vu passer les carnets de WhyNote, une entreprise suisse.

whynote le carnet zéro déchet sur acheter bio

WhyNote. Zéro déchet

L’idée est très simple : il s’agit de carnets réutilisables, que l’on peut effacer page par page. D’un coup j’ai pensé à tous ces blocs notes qui s’entassaient dans ma bibliothèque et je me suis dit : pourquoi pas ? Une petite vérification sur le site permet de découvrir que les carnets sont fabriqués en Suisse et que le papier utilisé provient de forêts certifiées FSC. Tous les voyants sont au vert !

• Zoom sur le carnet WhyNote

Le concept entraîne forcément un peu de scepticisme. Est-ce que les pages s’effacent comme un tableau blanc dès que l’on passe notre main dessus ? Est-ce qu’elles sont épaisses, pas faciles à tourner ? Rien de tout cela ! Le concept est très bien pensé. Pour ma part, j’ai opté pour le kit de démarrage qui comprend un carnet A5, un feutre effaçable et tout le nécessaire pour nettoyer les pages.

Le feutre est assez fin, très agréable pour écrire sur les 20 pages du carnet. Il ne s’efface pas avec les frottements de la main et il sèche très rapidement. Il ne fait pas non plus de traces noires sur les mains. Les pages, elles, sont plutôt fines. Bien sûr, elles sont un peu plus épaisses que du papier « normal », mais la différence n’est pas dérangeante et le carnet reste agréable à manier. Pour nettoyer les pages, rien de plus simple. Le kit de démarrage est livré avec un petit spray que l’on remplit avec de l’eau, une éponge et un petit carré microfibre. On pulvérise un peu d’eau sur la page, on efface avec l’éponge, on sèche avec le microfibre et le tour est joué ! Cela vous demandera juste quelques minutes.

carnet whynote et sac vegane minipop sur acheterbio
Le tandem parfait, un carnet de notes réutilisable WhyNote et un sac végane minipop…

• Durable, malin et… Économique !

Cela fait quelques mois que j’utilise mon carnet et force est de constater que j’ai noirci beaucoup moins de post-it et autres carnets à usage unique depuis. Je garde encore mes carnets papier pour les notes que j’ai besoin de conserver pour la postérité, mais mon Whynote me suit désormais partout en interview et en reportage. Il n’est bien sûr pas seulement utile pour les journalistes. Il peut aussi servir pour tous ceux et celles qui se sont mis aux désormais célèbres bullet journals, ces carnets qui servent à mieux organiser son quotidien. Ils sont aussi parfaits pour les listes de courses, pour les to-do lists, pour noter des idées de recettes… De mon côté je lorgne sur le petit format, qui se transporte facilement dans un petit sac et que l’on peut avoir sous la main en permanence.

Le site propose, sur le même principe, des « memo post » repositionnables. L’occasion de se débarrasser de tous ces petits morceaux de papiers de toutes les couleurs que l’on jette sans se poser plus de questions. Le zéro déchet, ce n’est pas que dans la cuisine et la salle de bain, il faut aussi y penser au bureau !

cliquez ici pour en savoir plus sur la gamme de carnet réutilisables

cliquez ici pour en savoir plus sur la gamme de sacs véganes lin et cuir de liège de minipop

Journée mondiale de la Terre. La belle idée de Monsieur Nelson.

Publié le

Gaylord Nelson fut sénateur des États-Unis et gouverneur du Wisconsin. C’était aussi un activiste passionné, opposé à la guerre du Vietnam et très engagé sur les problèmes de santé publique ainsi que sur les problématiques liées à l’environnement. Le 22 avril 1970, Gaylord Nelson crée la journée mondiale de la terre, connue sous le terme de Earth day, le symbole d’un renouveau dans l’activisme environnemental. Il rallie à sa cause de nombreux étudiants des campus américains qui voient dans cette action un relais avec les protestations pour la paix dans le monde, notamment au Vietnam. Quarante-sept ans plus tard, la journée mondiale de la terre est devenue universelle. Chaque 22 avril est l’occasion de rappeler à l’humanité qu’elle n’est pas propriétaire de cette planète.

journee mondiale de la terre earth day acheter bio

Journée mondiale de la terre. Objectif : zéro déchet.

• La cause environnementale

La cause environnementale avance. Vous allez me dire, pas assez vite, et vous aurez raison. N’empêche, au quotidien, force est de constater que les mentalités évoluent, jour après jour, à petits pas, certes, mais les choses avancent. Prenez le bio, par exemple. Nous sommes bien placés, ici à Acheter Bio, pour en attester. Les choses ont considérablement évolué depuis une quinzaine d’années. Le commerce bio et équitable a pris un poids véritable dans notre vie au quotidien. La protection de l’environnement, de la faune, de la flore, fait aussi partie des faits qu’on ne peut plus ignorer. Oui, les choses avancent et surtout, on sent que la façon de penser suit le mouvement.

• Tendance zéro déchet

Des exemples, on en trouve dans notre vie quotidienne. La suppression des sacs plastiques, remplacés par des sacs de courses ou les sacs à vrac, comme ceux réalisés par notre amie Hélène, l’artisane de la boutique minipop. Une conscience écologique qui induit de nouveaux modes de consommation ? Prenez la tendance zéro déchet, par exemple. Ce qui pouvait sembler anecdotique il y a encore quelques années devient un véritable phénomène de société. Tout change, de notre alimentation à notre choix de vie. Une approche différente envers le monde animal, sans doute plus respectueuse, qui induit une remise en question du système. Vivre mieux, en meilleure santé, plus longtemps, tout en respectant l’environnement. L’idée de la journée mondiale de la terre initiée par Gaylord Nelson est promise à un bel avenir. Car plus nous avançons dans le temps, plus il est vital pour l’humanité de respecter son environnement.

• à l’occasion de la Journée mondiale de la Terre, la boutique minipop propose un code de réduction* de 10% sur toute la boutique ! Avec le code TERRA17 bénéficiez d’une remise exclusive de 10% sur toute la gamme de sacs à vrac, sacs de courses, sacs vegans, essuie-tout et lingettes, mouchoirs …

(*offre valable pendant 3 jours seulement les 20, 21 et 22 avril 2017)

Zéro déchet, emballages et papiers cadeaux. Le père Noël est une ordure.

Publié le

Ah ! Noël. La période faste de l’année par excellence. Le mois de décembre, c’est le seul mois de l’année où l’on compte vraiment les jours qui nous séparent de cette toute dernière semaine un peu magique. Noël, ça nous ramène à l’enfance, à la joie de se retrouver en famille, avec nos amis, les gens qu’on aime. Et puis qui dit Noël dit cadeaux et les cadeaux tout le monde aime ça. La joie de les découvrir au pied du sapin, de partager cette petite excitation. Et puis il y a après et là c’est nettement moins drôle. Vous avez déjà eu la curiosité de jeter un œil aux poubelles de votre quartier un 25 décembre ou dans les jours qui suivent Noël ? Les poubelles regorgent de papier cadeau, signes de joies éphémères qui ne servent à rien. Zéro déchet dites-vous ? Oui mais comment faire ? Nous avons posé la question à Hélène, la créatrice du bout du monde, à Brest, chez minipop. Elle a déjà imaginé des sacs à vrac, on s’est dit qu’elle aurait sûrement une bonne idée…

zéro déchet sac cadeau durable coton bio minipop

Zéro déchet, ça commence à Noël

Un sac cadeau en tissu bio, reclyclable et zéro déchet

L’idée ? Elle est toute simple. C’est le sac cadeau. Un sac en tissu (en coton bio évidemment), super joli, super élégant et naturellement durable. L’idée du sac cadeau pour remplacer le papier cadeau c’est tout bénéfice pour tout le monde. Pour la personne qui offre, c’est nettement plus simple à mettre en œuvre. On ouvre le sac cadeau, on y glisse le cadeau, on ferme le sac grâce aux liens en chanvre. Une petite rosette pour faire joli et on peut écrire un petit mot sur l’étiquette en kraft des Landes (chez minipop on a le souci du détail). Pour la personne qui reçoit, c’est double bonus. Non seulement le plaisir de découvrir son cadeau mais en plus le plaisir de conserver son emaballage qui pourra être ré-utilisé ou recyclé en sac en vrac. Et pour la planète, on ne vous fait pas un dessin. Moins de papier dans les poubelles, c’est toujours ça de pris.

En conclusion. Durable, écolo, bio responsable et éthique sur toute la ligne ! Le sac cadeau minipop, la bonne idée venue de Bretagne, existe en deux tailles, en uni (trois couleurs) ou en deux motifs. Et comme toujours avec les produits minipop, c’est fabriqué à la main et la qualité est irréprochable.

voir la gamme de sacs cadeaux sur le site de minipop